Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020 : Le Pdci-Rda prend l’onction d’Houphouët Boigny ce samedi

par La Rédaction

L’ex-parti unique investira son candidat pour le scrutin présidentiel à Yamoussoukro, le samedi 12 septembre prochain.

C’est Yamoussoukro, le village natal de Félix Houphouët Boigny qui abritera, ce samedi 12 septembre 2020, la cérémonie d’investiture d’Henri Konan Bédié à la course à la magistrature suprême en Côte d’Ivoire. Maurice Kakou Guikahué, le Secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-RDA), qui a livré les articulations de cet événement, mercredi, au cours d’une conférence de presse, a précisé que ce choix n’est pas fortuit.

Selon lui, il s’agit pour sa formation de répondre à plusieurs exigences. D’une part, ces retrouvailles dans la capitale politique et administrative permettront aux militants et au président Henri Konan Bédié de communier et prendre la bénédiction du père fondateur de la Côte d’Ivoire pour la reconquête du pouvoir d’État. « La place Jean Paul II est une place historique et c’est un symbole. Nous allons prendre l’onction d’Houphouët-Boigny pour accéder au pouvoir et réconcilier les Ivoiriens », a précisé le conférencier.

D’autre part, il s’agit d’adresser une question logistique. Pour les organisateurs, seule la Place Jean-Paul 2 (le site choisi, la plus grade place du pays) peut accueillir l’ensemble des militants, sympathisants et alliés qui ont manifesté l’intention d’effectuer le déplacement. « Le stade Houphouët-Boigny est trop petit. Moi, je suis organisateur, je maitrise. Quand vous mettez des chaises sur la pelouse, ça fait 35 000 places assises. Donc, si vous remplissez tout le stade et qu’on ne voit aucune herbe de la pelouse, vous êtes au maximum à 80 000 personnes. Or la Place Jean Paul II fait au moins cinq (5) fois le stade Houphouët-Boigny », a déclaré Pr Guikahué.

Vingt et une année après son éviction du pouvoir par un coup d’État militaire, le Pdci-Rda pense que l’heure de son retour aux commandes de la Côte d’Ivoire a sonné. Ses animateurs entendent ramener ce pays phare de l’Afrique francophone sur les rails de la paix et de la stabilité.

Lys DEBE

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire