Côte d’Ivoire : Un projet de consolidation de la paix lancé

par La Rédaction

La capitale économique ivoirienne a abrité l’atelier de lancement d’un projet de prévention des conflits et de renforcement de la cohésion sociale, le mardi 16 mars.

Mieux impliquer les populations de la région du Nord-est dans la gestion des ressources naturelles pour prévenir les conflits et consolider la paix. Tel est l’objectif de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et de ses partenaires en initiant le projet lancé, le mardi 16 mars 2021, à l’Hôtel Palm Club d’Abidjan.

S’exprimant à cette rencontre, David Solano, le représentant bureau de l’Organisation des nations unies pour l’Alimentation (FAO) en terre ivoirienne et superviseur du projet en a dévoilé les motivations. ” Ce projet a été conçu originellement pour adresser l’un des problèmes qui est à la base de beaucoup de conflits la gestion des ressources naturelles. Sous ce vocable, on parle de la terre, de l’eau, des ressources du sous-sol, de l’agriculture, de l’élevage. Tout ce qui est ressource naturelle est à la base de beaucoup de conflits. Surtout quand il y a des tendances de compétition sur ces ressources et quand la planification des missions d’exploitation de ces ressources n’est pas totalement maitrisée”, a-t-il expliqué.

Selon lui, il s’agira d’aider à instaurer une méthodologie de participation, de dialogue et de planification participative de la gestion des ressources naturelles dans les localités du Nord-est de la Côte d’Ivoire.

“Pour nous c’est un projet très important du fait qu’il va réduire les tensions intercommunautaires dans la zone frontalière du Nord-est de la Côte d’Ivoire et également faire la promotion du dialogue. Dans le cadre de notre appui, nous allons apporter des outils pour la résolution pacifique de conflits”, a rencheri Michel Séka, le directeur de la Cohésion sociale et représentant du ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté

Ce projet de prévention des conflits et de consolidation de la paix dans les régions du Boukani et du Gontougo s’inscrit dans le cadre d’un programme des Nations unies pour la consolidation de la paix pour les pays qui sont en crise ou sortis de crise sécuritaire. Il s’étendra jusqu’en 2023.

Peter SYZE

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire