Côte d’Ivoire / Assemblée nationale : Amadou Soumahoro garde la barre

par David BLAY

Le député de la circonscription de Séguéla sous-préfecture a été élu par ses pairs pour diriger leur institution, le mardi 30 mars.

Il n’y a pas eu de surprise, ce mardi 30 mars 2021, à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Amadou Soumahoro, le candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, parti au pouvoir) est sorti vainqueur de l’élection du patron de l’hémicycle. 158 députés sur les 247 votants lui ont accordé leurs suffrages, contre 85 pour Eliane N’zi, son adversaire issue des rangs de l’opposition. Elu la première fois à la tête de l’Assemblée nationale, le 7 mars 2019, après la démission de Guillaume Soro, Amadou Soumahoro rempile pour une nouvelle législature de 5 ans.

Cependant, cette réélection est diversement accueillie par les députés. Laissant transparaître les clivages et les joutes à venir au sein du parlement ivoirien. Les élus proches du parti au pouvoir saluent le maintien du président sortant. Gage, selon eux, de la poursuite des chantiers entamés pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des députés ainsi que du repositionnement de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. « C’est un grand jour pour notre pays. Il s’agissait de renouveler la présidence de l’une des institutions les plus importantes de la Côte d’Ivoire. C’est un sentiment de fierté de prendre part à cette importante cérémonie.  Je salue la réélection du Président Amadou Soumahoro. Nous avons dans l’hémicycle, tous les partis politiques qui sont représentés. C’est un pas important pour la démocratie en Côte d’Ivoire. Cela fait 20 ans que cela n’était pas arrivé. À l’instar de tous les députés qui ont participé à cette séance, j’éprouve beaucoup de fierté à participer à la construction de la démocratie dans mon pays », a déclaré l’honorable Nialé Kaba, la représentante de la circonscription de Bouna commune. N’Guessan Ahondjon, le nouveau député d’Arrah, est, également, satisfait du résultat du vote. « Nous avons renouvelé le mandat du président de l’Assemblée nationale. Il a commencé un travail que nous les députés avons souhaité qu’il parachève. Il a prouvé qu’il bon pour le poste. Nous, députés du Rhdp, allons l’aider à continuer à servir la nation au sein notre institution », s’est-il réjoui. 

Le son de cloche était différent du côté des députés issus de l’opposition. Ces derniers déploraient la réélection d’Amadou Soumahoro. A leur nombre figure le très incisif Jean Louis Billon. « L’Assemblée nationale est le pouvoir législatif. Avoir un président aussi diminué, est pour ma part, dommage. Je tenais à le dire parce que c’est la première fois que nous allons commencer une législature avec un président qui est malade. Il aurait dû avoir la hauteur de ne pas se présenter et laisser un autre candidat y aller », a déploré le député de Dabakala.

Cette séance inaugurale présidée par l’honorable Mamadou Diawara, le doyen d’âge des députés, est le premier acte de la 12eme législature de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire depuis sa création. Ses travaux démarreront, le jeudi prochain, avec la cérémonie solennelle d’ouverture de la session 2021.

David BLAY

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire