Côte d’Ivoire : Nanan Koffi Messou II veut réconcilier les ivoiriens avec la danse Abodan

par David BLAY

Pour le chef du village de Djangobo, la culture ancestrale peut contribuer à renforcer la cohésion sociale.

Lançant la première édition de l’Abodan Festival, le mercredi 7 avril 2021, à Djangobo, dans le département d’Abengourou, Nanan Koffi Messou II a révélé que la culture africaine est une mine de ressources dans laquelle on peut puiser pour bâtir nos Etats. Notamment, pour adresser des questions cruciales telles que la réconciliation et le renforcement de la cohésion sociale. « Nous sommes une génération qui est entrain de vouloir tout abondé au profit d’une culture que nous ne connaissons pas. Beaucoup ne savent plus danser l’Abodan. Je suis fils de ce village Akan et Agni. Quand nous étions enfants, la danse qui réunissait davantage nos parents, était l’Abodan. Chaque soir, en général les mardis, quand les parents revenaient du champ, ils se retrouvaient et dansaient jusqu’à une certaine heure. Pendant cette danse, ils partageaient un certains nombre de valeurs et d’intimité. Attirant ainsi, toutes les énergies positives incarnant le peuple Akan. Si l’Abodan peut réconcilier Djangobo, c’est que l’Abodan peut réconcilier toute la Côte d’Ivoire », a-t-il expliqué.

L’œuvre de consolidation du tissu social étant l’affaire de tous, la tête couronnée veut y jouer pleinement sa partition. C’est dans ce cadre qu’elle a décidé de faire la promotion de la danse Abodan à travers un festival. La première édition de cette initiative se tiendra du 28 au 30 juillet 2021, à Djangobo. Durant ces 3 jours placés sous le thème « L’impact d’une danse dans la réconciliation d’un peuple », les danseurs de plusieurs villages égayeront les festivaliers. « Nous voulons enseigner la génération future. Nous voulons enseigner la paix et la tolérance à travers cette danse », a précisé l’autorité traditionnelle.

Nanan Koffi Messou II a conclu son intervention en invitant le gouvernement à s’approprier l’Abodan Festival.

David BLAY

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire