Soutien aux veuves : Le mérite de la FIVAKK reconnu

par La Rédaction

La présidente de la Fondation internationale veuves d’Afrique Kissah Koné (FIVAKK) a reçu le prix BACIM 2021 de la meilleure fondation sociale, le samedi 24 avril.

Aider les veuves est un acte divin. La FIVVAK qui s’est engagée dans ce sacerdoce vient de recevoir, en plus, la reconnaissance des hommes. Archange communication et média, la structure promotrice du prix des bâtisseurs de la Côte d’Ivoire moderne (BACIM), l’a distinguées pour ses actions de haute portée sociale, le samedi 24 avril 2021, à Abidjan.

Kissah Koné, la présidente de la FIVAKK n’est pas restée de marbre, face à cette distinction. Qui la motive, selon elle, à poursuivre sur sa lancée. « Je suis plus qu’émue. Je ne m’attendais pas à ce prix. Les organisateurs ont fait des recherches sur les activités que nous menons. Je me dis, aujourd’hui, que c’est l’acharnement au travail. Surtout, le travail bien fait qui nous vaut cette reconnaissance. Il y a plusieurs fondations et ONG, c’est la crédibilité qui joue en notre faveur. J’étais sur le terrain. Je continuerai d’y être grâce à ce prix qui m’encourage et me donne la force de faire plus qu’auparavant », a-t-elle déclaré. 

Levant le voile sur la méthode de travail de son organisation, Mme Koné en a dépeint la minutie. Ce ne sont pas toutes les femmes ayant perdu leurs conjoints qui sont éligibles pour recevoir le soutien de la fondation. Seules les nécessiteuses le sont. « Pour bénéficier des prestations de la FIVAKK, la veuve doit remplir certains critères. Elle remplit une fiche et nous donne certaines informations. Nous allons sur le terrain pour vérifier la véracité de l’information. Il y a des veuves démunies et d’autres qui ne le sont pas », a-t-elle expliqué.

Selon la présidente-fondatrice de la FIVAKK, sa structure apporte un soutien d’ordre numéraire et en nature aux veuves. Notamment, en appuyant celles ne disposant pas de fonds de commerce pour exercer des activités génératrices de revenus. 

Le prix BACIM récompense les personnalités morales et physiques excellant dans le social dans leurs actions de développement de la Côte d’Ivoire. Il est à sa 4eme édition.

Peter SYZE

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire