Messe d’action de grâce : Jeannot Ahoussou-Kouadio remercie Dieu pour sa guérison

par David BLAY

Une messe d’action de grâce a été célébrée pour le rétablissement du président du Sénat ivoirien, le dimanche 9 mai 2021, à la paroisse Bon Pasteur de la Riviera 3.

Comme le roi Ezéchias, Jeannot Ahoussou-Kouadio a témoigné sa reconnaissance au Créateur après sa guérison. Le retour du président du Sénat au sein de l’assemblée chrétienne de la paroisse Bon Pasteur, ce dimanche, a été un moment de grande émotion pour l’ensemble des fidèles. Les frères et les sœurs de cette communauté n’ont pas caché leur joie de revoir l’un des leurs qui a été éloigné de l’église depuis plusieurs mois pour cause de maladie. « Je ne mourrai pas, mais je vivrai pour proclamer les œuvres du Seigneur ». C’est en entonnant ce cantique que le chef de file des sénateurs a exprimé sa gratitude au Seigneur pour sa guérison.

Selon lui, sa foi chrétienne catholique lui a été d’un grand secours pour vaincre la maladie. « Malgré la tempête qui a soufflé dans ma vie, le Christ a été là. Il est le médecin des médecins », a témoigné l’occupant du perchoir de la chambre haute du parlement.

S’exprimant au nom de la famille, l’une des filles du Président Jeannot Ahoussou-Kouadio a insisté sur la nécessité de la vie et de sa célébration, avec ses proches, à chaque instant, au nom de Dieu le Père. « Tandis que papa se battait pour répondre à la vie, nous avons été agréablement surpris et fortifiés par les marques de bienveillance et de charité de votre part. Nous avons tenu bon car nous n’étions pas seuls, nous n’avons pas été abandonnés dans l’épreuve. Pour cela, nous vous disons merci ! Merci pour vos prières, merci pour votre mobilisation par delà des frontières, merci d’avoir contribué à l’œuvre de Dieu à savoir la guérison de papa », a-t-elle remercié.

En plus du Père-curé Jean Pierre Ouedraogo qui présidé cette célébration liturgique, 8 autres prêtres venant de plusieurs diocèses y ont participé. 4 ministres de confessions chrétienne et musulmane étaient, également, présents.

David BLAY

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire