Côte d’Ivoire / Cancer : Le CNRAO abrite un atelier pour accroître l’accessibilité aux soins

par David BLAY

Le Centre nationale d’oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) multiplie les initiatives pour permettre à un plus grand nombre de personnes touchées par le cancer de se soigner. La dernière en date est l’atelier de réflexion tenu, le jeudi 1er juillet 2021, dans ses locaux, à Cocody. « Mutualisation des Ressources en vue de contribuer au renforcement de l’accessibilité financière aux traitements anticancéreux ». Tel est le thème de cette rencontre qui a réunis les acteurs issus des associations et Ong actives dans la lutte contre cette maladie.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été l’occasion pour Pr Didi-Kouko Coulibaly, la directrice du CNRAO, de présenter les actions sociales menées par son établissement sanitaire. Notamment, faire en sorte que le manque de moyens financiers ne soit un facteur discriminant pour accéder aux traitements. Cette disposition a, ainsi, permis à plus de 600 patients de se soigner et de payer à leur rythme.

Poursuivant, la cancérologue a invité les participants à accompagner le CNRAO dans son engagement à démocratiser les soins pour que tous les malades puissent en bénéficier. « La plupart des gens n’arrivent pas à suivre le traitement par faute de moyens. On a l’impression qu’on ne peut pas traiter le cancer. Par faute de moyens. La question du traitement du cancer doit être basée sur l’équipe. Il faut renforcer l’accessibilité financière. Nous sommes venus lancer un appel au partenariat pour apporter notre soutien aux personnes atteintes de cancer. Le cancer, maladie grave, n’est plus une fatalité car il se guérit de mieux en mieux. A défaut de le guérir, la médecine a la possibilité de le transformer en maladie chronique. », a-t-elle plaidé.

« Vous nous encouragez à remplir notre mission. Cet atelier constitue pour nous, une opportunité de renforcement de nos capacités à accompagner les malades. C’C’est ensemble que nous serons plus forts », a acquiescé Me Fadiga Coulibaly, la présidente de la Coalition des organisations de lutte contre le cancer (COLCC).

Pour sa part, Dr Koffi Aka Charles a invité les organisations de la société civile à œuvrer de concert avec le CNRAO pour le bonheur des malades. « Beaucoup a été fait pour permettre aux populations de se traiter en Côte d’Ivoire. Le ministère apprécie votre engagement affirmé à ses côtés dans le cadre de la lutte contre le cancer. Travaillez d’un commun accord afin de relever le défi », a exhorté le collaborateur du ministre Dimba Pierre.

Le CNRAO, l’établissement de référence dans la prise en charge des personnes touchées par le cancer en Côte d’Ivoire, a reçu plus de 5000 nouveaux patients, depuis 2018. Il a, également, réalisé plus de 1432 traitements par radiothérapie et 9000 cures de chimiothérapie au cours de la même période.

David BLAY

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire