27eme congrès de L’UPU : Allocution de SEM Ousmane AG RHISSA, Ambassadeur du Mali, à l’occasion du Dîner-Gala que son pays a offert aux participants

par Service Com

Monsieur le Ministre en charge des Postes de la République sœur de Côte d’Ivoire,

Monsieur le Directeur Général de l’Union Postale Universelle,

Monsieur le Secrétaire général de l’Union Panafricaine des Postes,

Monsieur le Secrétaire général de la Conférence Postale des Etats de l’Afrique de l’Ouest,

Monsieur le Président du Congrès,

Messieurs les Présidents du Conseil d’Administration et du Conseil d’Exploitation Postale,

Excellences, Distingués invités,

Mesdames et messieurs,

A l’entame de mes propos, permettez-moi de saluer son Excellence Monsieur Alassane OUTTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, son gouvernement et l’ensemble du peuple ivoirien, pour la détermination, l’engagement, à obtenir la tenue du 27ème Congrès de l’UPU, et surtout à réussir son organisation dans un contexte exceptionnellement difficile.

J’exprime mon admiration et ma reconnaissance pour les efforts gigantesques qui ont permis d’abriter ce fabuleux événement, par un pays africain, surtout d’offrir, à tous les hôtes, au rang desquels, mon pays le Mali, un accueil magnifique et une mémorable hospitalité.

Mesdames et Messieurs,

Venir à ce Congrès, dans un pays voisin, un pays ami, avec qui tout nous lie : l’histoire, la géographie, la culture, l’économie, l’anthropologie, est un devoir. Devoir, d’être aux côtés d’un peuple frère, dans les instants historiques.

Devoir mais aussi expression de notre gratitude au peuple et au gouvernement ivoirien qui ont toujours été aux côtés du Mali dans les périodes de crise. On se souvient du rôle majeur joué par le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM Alassane OUATTARA dans la crise malienne de 2012 alors qu’il était Président en exercice de la CEDEAO.

Nous apprécions hautement encore aujourd’hui le rôle que le Président OUATTARA joue dans la recherche des solutions de sortie de crise dans notre pays.

Le peuple malien lui est reconnaissant et lui dit un grand merci.

La présence de haut niveau par le Premier ministre de la République du Mali, Dr. ChoguelKokalla MAIGA venu représenter le Président de la Transition, Chef de l’Etat, SEM Assimi GOÏTA, invité spécial du Président Alassane OUATTARA à ce congrès s’inscrit dans cette dynamique.

C’est pourquoi, saisissant l’appel de l’Afrique, à soutenir la candidature de la Côte d’Ivoire puis la tenue de ce Congrès, le Mali, s’est résolument engagé dans le comité de soutien de la Conférence des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique, en y jouant un rôle moteur.

Cet engagement se traduit, depuis quelques jours, par la présence de plusieurs membres du gouvernement du Mali, celle des délégués en grande nombre et par la forte mobilisation des artisans et artistes maliens, venus présenter diverses facettes de notre histoire et de notre culture.

Mesdames et Messieurs,

Distingués Délégués,

Au nom de cette amitié et de cette solidarité, mon pays profite de cette occasion, pour informer la communauté postale mondiale qu’il souhaite, pour la première fois, obtenir un siège au Conseil d’Administration de l’UPU.

En effet, mon pays ; membre de notre organisation commune, à jour de ses cotisations depuis plusieurs années, toujours présent dans les différentes réunions, en tant qu’observateur, voudrait franchir un cap.

Le Mali, par cette candidature, voudrait poursuivre ses efforts intellectuels et financiers dans la consolidation et le renforcement des actions que l’UPU déploie pour faire de notre Organisation, un cadre idéal de développement et de promotion de l’activité postale pour les acteurs mais également pour nos économies.

La voix et la place du Mali seront celles de la Poste en difficulté mais résolue et déterminée à relever tous les défis et à saisir toutes les opportunités actuelles, pour construire une Poste  puissante, levier de l’inclusion économique et sociale.

De par sa candidature, le Mali nourrit l’ambition d’être un acteur majeur qui aura une contribution positive aux débats, aux orientations en vue de faire face aux enjeux nouveaux et aux problématiques importantes.

Mesdames et Messieurs, le Mali veut compter sur votre solidarité et votre amitié pour lui accorder la confiance de vos pays respectifs.

C’est sur ces notes d’espoir et en renouvelant nos félicitations et encouragements à SEM Alassane OUATTARA, au gouvernement et au peuple ivoiriens pour la pleine réussite de l’organisation de ce 27ème Congrès, dont je suis sûr qu’il allongera la liste des succes-stories » dont la Côte d’Ivoire, seule a le secret, que le Mali vous offre le présent dîner Gala.

Bon dîner de Gala à toutes et à tous !

Je vous REMERCIE !

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire