Sam l’Africain (Président de la NACIP) parlant d’Affi N’guessan : « Il a 67 ans révolus, il y a des propos qu’il ne doit pas tenir »

par David BLAY

Le leader de la Nouvelle alliance pour la Côte d’Ivoire et la patrie (NACIP) conseille à Pascal Affi N’guessan d’emprunter la voie de la sagesse.

Rencontrant la presse, ce jeudi 19 août 2021, Sam Jichi s’est épanché sur divers sujets. Le président de la NACIP s’est ouvert, entre autres, sur la vie de sa formation politique et l’actualité nationale. A ce dernier chapitre, figurait en bonne place les dernières charges d’Affi N’guessan contre le président Laurent Gbagbo et lui. « Il ne sait pas ce qu’il  dit. Je ne vais pas lui répondre. Nous ne sommes pas de la même catégorie. Moi Sam, je suis un enfant de Dieu. Je suis quelqu’un qui respecte son mentor et son maître. Je suis un homme de parole », a assené le leader de l’ex-galaxie patriotique ivoirienne, d’entrée de jeu.

Sam l’Africain va poursuivre la déconstruction du chef de file du parti à la rose. Pour lui, les personnes de la classe d’âge d’Affi ont acquis une somme d’expérience qui lui permet d’être des sages de la société. Aussi, l’a-t-il invité à avoir du bon sens. ‹‹Je pense que mon frère a un problème avec la vieillesse. Dites lui qu’il sera plus mignon et beau sans la teinture qu’il utilise pour ses cheveux. Je pense que c’est la teinture qu’il met qui lui fait croire qu’il est encore jeune. Il a 67 ans révolus, il y a des propos qu’il ne doit pas tenir››, s’est indigné le conférencier.

Par ailleurs, Sam l’Africain est revenu, au cours de cette conférence de presse, sur sa prochaine tournée africaine. Ce déplacement qu’il entamera au début du mois de septembre, le conduira au Mali, en Centrafrique et au Cameroun. En bon panafricain, il s’agit pour lui d’apporter son soutien à ces pays frères.

David BLAY

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire