9ème édition du Carnaval ivoiro-antillais : Georges Ravoteur confirme la tenue de l’événement

par David BLAY

L’initiateur et promoteur du carnaval ivoiro-antillais, Georges Ravoteur, qui n’a pas pu organiser son événement l’année dernière rassure quant à l’édition prochaine.

 « La 9ème édition du carnaval ivoiro-antillais aura bel et bien lieu, malgré que la 5ème vague de la covid-19 empêche les Antillais de voyager », nous a-t-il confié. En effet, le carnaval a débuté tout petit à Bingerville et voulant établir un pont culturel entre les descendants d’esclaves de la métropole française et leur patrie ancestrale, Georges Ravoteur lui-même antillais, invite ses sœurs et frères depuis un moment. L’année dernière, ceux-ci n’ont pas effectué le déplacement en Côte d’Ivoire à cause de la pandémie à coronavirus qui a fait fermer les frontières de la plupart des pays. Or, l’objectif du carnaval est de faire connaître aux Guadeloupéens et Martiniquais, la terre de leurs ancêtres, ainsi que sa culture. La covid-19 persiste en ce moment en France. Ceci dit, les îles sous sa gouvernance subissent le même traitement que la métropole. Ainsi, Georges Ravoteur, pour ne pas freiner l’élan de cette activité festive qui a conquis de nombreux cœurs, a décidé de se référer aux communautés locales, comme il le faisait aux tous premiers moments. Grâce à son partenaire, la mairie de Cocody, son événement enregistrera la participation des Tambours du Burundi, une formation artistique mondialement connue.

Le carnaval ivoiro-antillais se déroulera du 25 au 26 février 2022. Il renferme de nombreuses lucarnes, compilées autour des activités culturelles, sanitaires, le défilé des chars, des danses et le vidé.

Vous aimerez également