Exploitation minière artisanale : La COOPEDA présente ses installations

par David BLAY

La société coopérative d’entraide de Dabakala (COOPEDA) veut gagner son pari de devenir le leader de l’activité minière artisanale en Côte d’Ivoire. Aussi, mise-t-elle sur la traçabilité et le respect des normes en vigueur pour attirer les partenaires. Ces efforts sont récompensés. Les partenaires frappent déjà à la porte de l’entreprise du président Yé Moussa. Antoine Dubost, le Directeur général du groupe Chaucot Dubost, un partenaire devant l’accompagner dans son développement a visité son site de Bobosso-Timbeguélé, le 11 avril 2022. Ce déplacement lui a permis de s’imprégner du quotidien des acteurs qui travaillent au sein de la coopérative.

Kodioro Fofana, l’administrateur chargé de la communication et du développement de la Coopeda et Ouattara Latté, le Coordonnateur du site chargé de la traçabilité lui ont fait visiter l’ensemble du circuit de production d’or.

Les deux collaborateurs de Yé Moussa n’ont pas manqué de souligner la démarche de leur structure guidée par le respect de l’environnement et des dispositions du code minier. ‹‹Respecter les normes au niveau de l’exploitation minière à petite échelle (EMAPE), 15 mètres maximum pour les puits, les refermer, faire le replanting des arbres, payer l’or au prix juste aux travailleurs. C’est cela qui fait, aujourd’hui, la force de la COOPEDA››, a expliqué Kodioro Fofana. 

Pour Ouattara Latté, la coopérative a beaucoup de membres parce qu’elle travaille de façon juste.‹‹ Le projet d’or juste sur lequel nous travaillons permet, certes, de vendre à l’international. Mais, il faut, également, être juste avec tous ceux qui travaillent dans le processus au niveau national. Notamment, avec le respect du genre sur le site››, a-t-il souligné. 

Au terme de la visite, Antoine Dubost a exprimé sa satisfaction. ‹‹ Je retiens après cette visite que c’est le seul site qui respecte les charges qualité en terme environnemental et social. J’ai, également, été impressionné par le nombre d’emplois que le site est capable d’engendrer. C’est-à-dire entre 300 et 500. Nous comptons développer des coopérations sur la filière or avec la Coopeda ››, a-t-il confié. 

La Coopeda a été créée en 2016 et a impacté positivement la vie des communautés du département de Dabakala. Elle a, à son actif, la réalisation de nombreux ouvrages de haute portée sociale. Notamment, la construction de 4 écoles primaires, de 14 pompes hydrauliques villageoises, la construction et la réhabilitation d’édifices religieux.

David BLAY

Vous aimerez également

Laissez un Commentaire